Photo de fond : Daniel Deflorin

Wiki wiki signifie "rapide" en hawaïn

Cliquez sur une image défilente ou visitez l'album de WikiDive

Modifier le texte | Créer un thème | Votre commentaire sur le Forum |

Les mots clés du texte

bouée | boussole | courant | décompression | détendeur | dévidoir | flottabilité | froid | gilet | grotte | lampe | mélange | manomètre | matériel | plongée | plongée spéléo | plongeur | pression | profondeur | respiration | risque | sécurité | subaquatique |

spéléo
Categorie Technique - Mise à jour 17/11/2009 - Cacher les mots clés


Agrandir
La spéléologie consiste dans le repérage, l’exploration et l’étude de cavités souterraines. Les personnes pratiquant cette activité sont appelés des spéléologues.
La spéléologie se pratique également en milieu aquatique. On parle alors de plongée souterraine, de spéléoplongée ou de plongée-spéléo. En Anglais, on dira “cave diving”.

La spéléoplongée consiste à pénétrer dans des cavités noyées au-delà de la zone éclairée par la lumière du jour. C’est donc une activité qui a pour but d'explorer les conduits naturels (grotte sous-marine, sources, siphons de grottes terrestres), ou artificiels (mines, carrières).
Partout sous la surface, il existe toutes sortes de galeries noyées: certaines sont étroites et boueuses, d'autres sont, au contraire, très larges et l'eau qui y circule possède une visibilité supérieure à la pleine eau. De très nombreuses sont connues depuis des années et il est possible de trouver des topos très détaillées.

Face aux risques: l’organisation et la raison

Du fait de la dangerosité et de la technicité de cette activité, les plongeurs spéléo doivent en premier lieu être à la fois de bons spéléologues et de bons plongeurs avant de se lancer dans cette aventure. La FFS (Fédération Française de Spéléologie) souligne que “la notion d'autonomie en plongée souterraine ne se limite pas à l'autonomie en plongée subaquatique. Elle implique également la connaissance du milieu, du matériel adapté, la maîtrise des techniques spécifiques et une condition mentale adéquate.”
En effet, de toutes les formes de plongée sous-marines, la plongée spéléo est certainement l'une des plus exigeantes et requiert une très haute compétence technique spécifique, compte tenu du milieu où elle est pratiquée. Tout simplement parce qu'en cas de problème, il n'y a jamais aucun moyen de remonter immédiatement en surface.

La plongée spéléo comporte des risques qui doivent être correctement évalués:
Outre les risques liés à la plongée en elle même (pression, froid, respiration, gaz, décompression , givrage, courant, blessure...), il faut ajouter ceux liés à la spéléo : obscurité, turbidité de l'eau, gestion du stock d’air, problèmes matériels, plongée solo ou en groupe, étroitesse et multiplicité des galeries, profondeurs obligatoires, exploration des galeries sèches, bivouac sous terre, durée de la plongée, et enfin retrouver la sortie...

L’impossibilité de remonter en surface impose donc des techniques bien particulières. Et, en plus de la spécificité du matériel, le “spéléonaute” aura également besoin d'un solide sang-froid afin de gérer au mieux toutes situations pouvant survenir dans un environnement fermé.

Le matériel: l’élément vital à ne pas négliger

Le plongeur spéléo doit alors s'équiper en conséquence. La commission plongée de la Fédération Française de Spéléologie recommande en plus du matériel traditionnel de spéléo:
- deuxbouteilles indépendantes munies chacune d'un détendeur et d'un manomètre mesurant la pression restant dans la bouteille. De plus, on applique la règle des quarts, c’est à dire que le plongeur consomme un quart du mélange respiratoire à l'aller et donc un quart au retour, et les deux quarts restants seront conservés en cas de problème.

- trois lampes montées sur un casque ou sur tout autre dispositif permettant d'avoir les deux mains libres. Il faut également prévoir que chacune des lampes ait une capacité supérieure à la durée de la plongée.

- un instrument tranchant (sécateur, ciseaux, cisaille...).

- un dévidoir contenant au minimum 50 m de fil au départ de la plongée. Ne jamais lâcher le fil d’Ariane afin de retrouver le chemin du retour : dans les galeries, la visibilité peut se dégrader en très peu de temps à cause des particules en suspension.

- les instruments nécessaires au contrôle de la plongée et une boussole,

- chaque fois que les conditions de plongée l'exigent, un système d'équilibrage de la flottabilité (bouée ou gilet)

Tout incident empêchant le respect des règles de sécurité, qu’il soit de nature matériel ou autre, impose le retour vers la sortie ou vers une zone exondée.


Voir aussi ...

Poursuivez votre recherche en consultant aussi les sujets ci-desssous



Ajouter un site web

Des pages web à consulter

FFS : Fédération Française de Spéléologie- Section plongée souterraine

FFESSM : Commission Nationale de Plongée Souterraine de la FFESSM

Sagascuba : La plongée spéléo : l'aventure intérieure, un article de Cédric verdier

congresips.com : Congrès international de plongée souterraine

Plongeesout : base de données sur la plongée souterraine

Vasques du Quercy : Apprentissage et initiation à la plongée spéléo

www.santiago-divingmexico.webs.com : toutes les infos utiles pour la speleo dans les cenotes du Mexique


A lire dans la presse

15 conseils pour se protéger du froid ( Octopus)
Pascal Bernabé, le très célèbre plongeur tek, explique en 15 points comment se protéger du froid lorsqu'on plonge en condition extrême (spéléo, tek, plongée de plusieurs heures) dans une eau en dessous de 10°. Condition physique, protection des extrémités, tête, mains et pieds, combinaisons étanche, sous-vêtement, choix de l'argon dans le vêtement, recycleur et cloche de décompression, sécurité ... tout est passé en revue dans un article type fiche pratique.




Vidéo de plongée

Plongée sur le Thistlegorm

Le Thistlegorm est un navire britannique coulé en octobre 1941 par les Allemands. L'épave repose dans le détroit de Gubal au Sud du Sinaï entre 20 et 32 mètres de fond. Une plongée d'exploration exceptionnel et pleine de vie.... Suite

http://www.montjoi.com

le Forum

Apportez votre témoignage

Vous avez un avis sur le sujet de cette page, alors ouvrez une discussion dans le forum...
Ouvrir une discussion
La personnalité du mois 861,Delmas-(Alain)

Delmas (Alain)

Moniteur de plongée professionnel (BEES 3e degré) depuis plus de 30 ans, Alain Delmas, formateur de cadres en plongée et en sport, est l'un des meilleurs spécialistes de la législation et du droit de la plongée.
Après avoir présidé aux destinées de l' ANMP pendant 15 ans,... Suite
Voir aussi ... 383,cenote

cénote

Les cénotes sont des gouffres remplis d'eau douce et parfois d'une couche inférieure d'eau de mer (lorsqu’ils communiquent avec l'océan par des failles). On les trouve pour la plupart en Amérique du Nord et centrale, et plus particulièrement dans la péninsule du Yucatán au Mexique.
Les mayas ...
Librairie...

Les plus beaux sites de plongée autour du monde

Tous les livres

La destination du mois 867,Sainte-Lucie

Sainte-Lucie

État insulaire des Antilles, Sainte-Lucie est située sur le bord oriental de la mer des Caraïbes, bordée à l'ouest par la mer des Caraïbes et à l'est par l'océan Atlantique. Sainte-Lucie fait partie des îles du Vent. Elle est située entre les îles de Saint-Vincent au sud, la Ba... Suite

Faîtes connaître WikiDive
à un ami !

Il recevra de votre part ce petit message
Votre adresse mailSon adresse mail

Le WikiDive c'est quoi ?

Le WikiDive, l'encyclopédie de la Plongée, est un lieu de partage de l'information et des connaissances sur la Plongée.
Chacun peut écrire sur un sujet se rapportant à la Plongée, corriger ou complèter des textes existants.
Dans les textes, les mots en couleur sont des liens renvoyant vers le sujet qu'ils définissent .

Devenez rédacteur du WikiDive !