Photo de fond : Daniel Deflorin

Wiki wiki signifie "rapide" en hawaïn

Cliquez sur une image défilente ou visitez l'album de WikiDive

Modifier le texte | Créer un thème | Votre commentaire sur le Forum |

Les mots clés du texte

Aqua Lung | Beuchat | bloc | combinaison | courant | détendeur | flottabilité | gonflage | manomètre | matériel | palier | palmage | plongée | plongeur | poids | pression | profondeur | robinetterie | Scubapro-Uwatec | spéléo | vieille |

bloc
Categorie Matériel - Mise à jour 26/03/2010 - Cacher les mots clés


Agrandir
Dans le langage courant des habitués de la plongée, le “bloc” est le terme courant employé pour désigner l’ensemble bouteille, accessoire vital pour le plongeur.

L'autonomie d'un bloc :
Elle dépend de 3 facteurs :
- la profondeur (à cause de la pression ambiante)
- le volume d'air disponible
- et la consommation d'air du plongeur.

Pour calculer l'autonomie disponible, appliquez la formule suivante :
autonomie (en minute) = volume respirable (en litre) / consommation de l'air en surface (en 1/mn) x la pression absolue ( à la profondeur choisie pour la plongée).

L'entretien:
Avant tout il faut savoir que contrairement au reste du matériel de plongée, les bouteilles nécessitent un entretien périodique dont une partie au moins doit être faite par des professionnels, donc payante. Dans le meilleur des cas, le coût d’une seule bouteille revient à au moins 10 euros par an (c’est vraiment un minimum), et si vous plongez davantage et que vous ne bénéficiez pas de la législation Club comptez plutôt 15 euros minimum par an.

Le choix d’une bouteille est conditionné par le type de plongée que vous souhaitez faire.

Il existe deux matériaux de fabrication : alliage d’aluminium ou d’acier.
Les deux matériaux s’oxydent, l’aluminium un peu moins que l’acier mais il est plus fragile et a une durée de vie moins longue (une bouteille d’acier bien entretenue peut faire toute une vie de plongeur).

L’acier est le plus couramment utilisé en France, l’aluminium est surtout utilisé en outre-mer (à cause de la corrosion) et en bloc relais (flottabilité supérieure).
A capacité égale, les bouteilles aluminium et acier n’ont pas le même poids (ni sur terre ni sous l’eau).
En France nous plongeons avec des combinaisons épaisses (donc qui flottent beaucoup) et il est très difficile de plonger avec des bouteilles alu car elles ne coulent pas assez (surtout en fin de plongée aux paliers). On utilise donc les bouteilles alu surtout pour les relais. Dans les pays chauds en revanche avec des combinaisons plus fines, on peut utiliser des bouteilles aluminium.

Pour la même capacité, il existe différentes configurations :

- mono bouteille  longue : ancien standard, un peu gênante pour le palmage pour les petits gabarits, moins épaisse, donc idéale pour la spéléo et la pénétration d’épave.

- mono bouteille courte : nouveau standard, plus épaisse, sous l’eau poids apparent plus important. Pas pratique pour la spéléo et la pénétration d’épaves.

- bi-bouteille : plus stable sur le dos, mais plus lourdes en surface et sous l’eau (à capacité égale). Plus sécu si utilisée en configuration spéléo (blocs indépendants).

 
La robinetterie est un élément très important dans le prix et la qualité d’une bouteille.
Il faut savoir que robinetterie et bouteille vont ensemble. Toutes les robinetteries ne se montent pas sur toutes les bouteilles. C’est une affaire de spécialiste donc n’interchangez jamais des robinetteries (une grande proportion d’accidents mortels est due à cette opération).

Les robinetteries existent en simple ou double sorties, avec ou sans réserve (actuellement les réserves tendent à disparaître au profit des manomètres), sortie standard ou sortie droite. La forme des doubles robinetteries varie également (en "L", en " Y "). Il n’y a pas de solution idéale, tout dépend de ce que vous voulez en faire.

Il faut savoir qu’il existe des robinetteries bas de gamme, pas chères mais très fragiles. Portez de préférence votre choix sur les marques Aqua Lung, Beuchat ou Scubapro.


Les prix sont très variables en fonction de la bouteille :

- à partir de 180 euros pour un 12 l.
- jusqu’à 600 euros et plus pour un bi.

Essayez de négocier le " don " d’un filet de protection lors de l’achat et éventuellement d’une poignée de portage.

Vérifier qu’on vous donne les inserts DIN, même si vos détendeurs sont tous DIN, car la plupart des stations de gonflage ne fonctionnent pas encore avec le système DIN.

Enfin, pour l’occasion, il n’y a pas de prix indicatif, tout dépend de l’état. Il faut savoir que pour les bouteilles un peu vieilles (plus de 8 ans), c’est la robinetterie qui fait le prix du bloc, le fût est considéré comme ne valant presque plus rien (en valeur monétaire bien sur).



Voir aussi ...

Poursuivez votre recherche en consultant aussi les sujets ci-desssous



Ajouter un site web

Des pages web à consulter


A lire dans la presse

Blocs additionnels : acier, alu ou composite? ( Plongée Magazine)
Les bouteilles additionnelles embarquées en plus du scaphandre dorsal sont de plus en plus utilisées en plongée tek mais aussi en plongée loisir. Fort de ce constant Frank Vasseur fait un tour d'horizon des types de bouteilles proposées par le marché avec leurs avantages et leurs inconvénients, compare les modes d'attaches, la nature des gazs utilisés, leur taux de remplissage, le tout assorti de conseils pratiques.




Vidéo de plongée

Plongée sur le Thistlegorm

Le Thistlegorm est un navire britannique coulé en octobre 1941 par les Allemands. L'épave repose dans le détroit de Gubal au Sud du Sinaï entre 20 et 32 mètres de fond. Une plongée d'exploration exceptionnel et pleine de vie.... Suite

http://www.salondelaplongee.com

le Forum

Apportez votre témoignage

Vous avez un avis sur le sujet de cette page, alors ouvrez une discussion dans le forum...
Ouvrir une discussion
La personnalité du mois 861,Delmas-(Alain)

Delmas (Alain)

Moniteur de plongée professionnel (BEES 3e degré) depuis plus de 30 ans, Alain Delmas, formateur de cadres en plongée et en sport, est l'un des meilleurs spécialistes de la législation et du droit de la plongée.
Après avoir présidé aux destinées de l' ANMP pendant 15 ans,... Suite
Voir aussi ... 235,boussole

boussole

En plongée il est indispensable de pouvoir se repérer et revenir près du point de départ. D'où l'utilité de savoir s'orienter en utilisant notamment la topographie du terrain, les courants, la profondeur des fonds et l'orientation du soleil.

Néanmoins, la boussole demeure un instrument...
Librairie...

Les plus beaux sites de plongée autour du monde

Tous les livres

La destination du mois 867,Sainte-Lucie

Sainte-Lucie

État insulaire des Antilles, Sainte-Lucie est située sur le bord oriental de la mer des Caraïbes, bordée à l'ouest par la mer des Caraïbes et à l'est par l'océan Atlantique. Sainte-Lucie fait partie des îles du Vent. Elle est située entre les îles de Saint-Vincent au sud, la Ba... Suite

Faîtes connaître WikiDive
à un ami !

Il recevra de votre part ce petit message
Votre adresse mailSon adresse mail

Le WikiDive c'est quoi ?

Le WikiDive, l'encyclopédie de la Plongée, est un lieu de partage de l'information et des connaissances sur la Plongée.
Chacun peut écrire sur un sujet se rapportant à la Plongée, corriger ou complèter des textes existants.
Dans les textes, les mots en couleur sont des liens renvoyant vers le sujet qu'ils définissent .

Devenez rédacteur du WikiDive !