Photo de fond : Daniel Deflorin

Wiki wiki signifie "rapide" en hawaïn

Cliquez sur une image défilente ou visitez l'album de WikiDive

Modifier le texte | Créer un thème | Votre commentaire sur le Forum |

Les mots clés du texte

équilibrage | accident | air | barotraumatisme | Boyle-Mariotte | compensation | décompression | masque | niveau | oreille | palier | placage | plongée | plongeur | pression | remontée | risque | sinus | surpression | syncope |

barotraumatisme
Categorie Physiologie - Mise à jour 31/07/2007 - Cacher les mots clés


En plongée, lorsqu’une différence de pression se produit entre le milieu ambiant et les diverses cavités du corps, des lésions organiques peuvent être occasionnées. Ce sont des barotraumatismes.
Ce terme nous vient du grec (baros = pression, trauma = lésion). Un barotraumatisme peut se produire indifféremment à la descente ou à la remontée si l’ équilibrage des pressions n’est pas obtenu. C’est notamment une des conséquences de la loi de Boyle-Mariotte.

- Les oreilles
L’eau exerce une pression croissante sur les tympans lors de l’immersion et de la descente. Si l'équilibrage des oreilles ne se réalise pas par l’ouverture de la trompe d’eustache (communication entre l’oreille moyenne et l’oropharynx), il y a risque de rupture des tympans.
Il faut savoir que les pathologies de l’oreille représentent plus de 75% des accidents de plongée.
Attention, la fissure ou la rupture du tympan peut entraîner, outre une douleur suraigüe, une perte temporaire ou totale de l’équilibre, du sens de l’orientation et de l’audition.

Il faut donc équilibrer régulièrement pendant la descente uniquement. La méthode la plus connue est celle de Vasalva.
Attention, n’effectuez jamais une manoeuvre de vasalva durant un palier : il y a risque de faire passer des bulles d’azote dans la circulation, pouvant occasionner un accident de décompression.

Si vous ressentez une douleur dans l’oreille lors de la descente, inutile d’insister, remontez légèrement et effectuez une manoeuvre de compensation (Vasalva, déglutir, ...). Si les oreilles ne passent pas, il est préférable de stopper la plongée.

Important: en cas de déchirure du tympan, il est indispensable de consulter le plus rapidement possible un otorhino-laryngologiste.


- Les dents
Les dents ne sont pas à l'abris du barotraumatisme.
En effet, pour elles aussi, s'il existe un trou, une caries, un pansement mal soigné, le barotraumatisme est possible.
A la descente comme à la remontée, la pression de l'air contenu dans la cavité de la dent va varier et entraîner de vives douleurs, jusqu'à la syncope.
Il est donc indispensable de plonger avec des dents saines.


- Les sinus
Si les orifices de communication avec le larynx sont obstrués, la circulation de l’air à l’intérieur des sinus peut être gênée. La douleur se manifeste au niveau du front ou des machoîres supérieures.
Ne plongez donc jamais en cas de sinusite ou d’un fort rhume.
Si le problème se présente au cours de la descente, stoppez immédiatement et remontez.
Si le problème apparaît au cours de la remontée, ralentissez afin de permettre l’évacuation de l’excès d’air.


- Le plaquage du masque
Cet accident bénin peut survenir à la descente. L’air à pression atmosphérique emprisonné dans le masque à la surface, subit au cours de la descente une augmentation de la pression extérieure. Il se comprime, provoquant l’aspiration du masque et le placage de la vitre, effet ventouse garanti.
Les conséquences peuvent être des hémorragies nasales (épistaxis) et l’éclatement des petits vaisseaux sanguins oculaires. Dans certains cas, des “hématomes en lunettes” peuvent apparaître.
Il suffit de souffler par le nez pour équilibrer la pression de l’air dans le masque.

En cas d’hémorragie conjonctivale importante, consultez rapidement un ophtalmologiste. Pour les saignements de nez, penchez la tête en avant en comprimant fortement la narine qui saigne.


- La surpression pulmonaire
En plongée, l'air respiré est à la pression à laquelle se trouve le plongeur. D’après la Loi de Mariotte, cet air augmente de volume lorsque la pression diminue.
Donc au cours de la remontée, l’air contenu dans les poumons se détend, et s’il ne peut s’en échapper, il provoque un accident très grave, la surpression pulmonaire.

Il est facile d’éviter cet accident en expirant lentement lors de la remontée, surtout entre 10 mètres et la surface.

Les symptômes sont variables suivant la grvité de l’accident: Cela peut aller de la simple gêne respiratoire à la sensation d’étouffement, ou bave et crachats sanglants, gonflement du cou, arythmie cardiaque, crise de tpe épileptique, paralysie des membres, paralysie respiratoire, et dans le pire des cas la syncope ou le décés.

Le seul traitement est la recompression en chambre de recompression multiplace .
Ne jamais comprimer l’accidenté en le réimmergeant.
Et lors du transport, qui doit être le plus apide possible, faire des inhalations d’oxygène pur.


Voir aussi ...

Poursuivez votre recherche en consultant aussi les sujets ci-desssous

Les mots du dico

accident | apnée | placage |


Ajouter un site web

Des pages web à consulter

Coup de pouce plongée : Barotraumatisme de l'oreille et du poumon

Coup de pouce plongée : Surpression pulmonaire





Vidéo de plongée

Plongée sur le Thistlegorm

Le Thistlegorm est un navire britannique coulé en octobre 1941 par les Allemands. L'épave repose dans le détroit de Gubal au Sud du Sinaï entre 20 et 32 mètres de fond. Une plongée d'exploration exceptionnel et pleine de vie.... Suite

http://www.anmp-plongee.com

le Forum

Apportez votre témoignage

Vous avez un avis sur le sujet de cette page, alors ouvrez une discussion dans le forum...
Ouvrir une discussion
La personnalité du mois 861,Delmas-(Alain)

Delmas (Alain)

Moniteur de plongée professionnel (BEES 3e degré) depuis plus de 30 ans, Alain Delmas, formateur de cadres en plongée et en sport, est l'un des meilleurs spécialistes de la législation et du droit de la plongée.
Après avoir présidé aux destinées de l' ANMP pendant 15 ans,... Suite
Voir aussi ... 399,placage

placage

Le placage de masque est un accident de plongée de type barotraumatisme.
Lors de la descente, la pression augmente et comprime le volume d'air contenu dans le masque (loi de Boyle-Mariotte) jusqu'à la limite d'élasticité du masque. Au-delà, le volume intérieur du masque ne diminuant plus est mis en d...
Librairie...

Les plus beaux sites de plongée autour du monde

Tous les livres

La destination du mois 867,Sainte-Lucie

Sainte-Lucie

État insulaire des Antilles, Sainte-Lucie est située sur le bord oriental de la mer des Caraïbes, bordée à l'ouest par la mer des Caraïbes et à l'est par l'océan Atlantique. Sainte-Lucie fait partie des îles du Vent. Elle est située entre les îles de Saint-Vincent au sud, la Ba... Suite

Faîtes connaître WikiDive
à un ami !

Il recevra de votre part ce petit message
Votre adresse mailSon adresse mail

Le WikiDive c'est quoi ?

Le WikiDive, l'encyclopédie de la Plongée, est un lieu de partage de l'information et des connaissances sur la Plongée.
Chacun peut écrire sur un sujet se rapportant à la Plongée, corriger ou complèter des textes existants.
Dans les textes, les mots en couleur sont des liens renvoyant vers le sujet qu'ils définissent .

Devenez rédacteur du WikiDive !